Sorry, but I have not the translation for this page !

(Vous pouvez visionner ce guide au format pdf : "Oeuf Ajouré Étoilé.pdf" et l'enregistrer

sur votre ordinateur avec la commande "enregistrer" de votre lecteur Adobe)

 

Important : la copie de ces pages est libre de droit pour tout usage privé. En cas d'utilisation à des fins commerciales vous devez en demander l'autorisation à l'auteur.

 

     Pour réaliser un oeuf ajouré et étoilé, il faut :

- savoir tracer un ovoïde pour confectionner les plans et les gabarits,

- fabriquer une matrice articulée spéciale, indispensable pour l'usinage des pointes de l'étoile intérieure et des lunettes de la coque.

 

TRACÉ D'UN OVOÏDE

 

 

 

 

DESCRIPTIf ET PLANS DE L’OEUF AJOURÉ ET ÉTOILÉ

 

     L’oeuf étoilé présenté dans ce pas à pas mesure 100 mm de diamètre et 130 mm de long. La coque de l’oeuf est percée de dix sept lunettes principales, cinq lunettes ovales et de nombreuses petites lunettes secondaires afin d’alléger la pièce.

     L’étoile est composée de douze pointes dont deux dans l’axe polaire, cinq inférieures dans la partie sphérique et cinq médianes dans le secteur ovoïde de l’oeuf. Chaque pointe est située au centre d'une lunette principale de la coque. La position du centre des pointes, et donc des lunettes correspondantes, est obtenue par les points d'intersection entre le traçage sur l'oeuf de dix méridiens et de deux parallèles à l'équateur.

     En pratique on tracera trois parallèles :

- une inférieure pour le repérage des pointes et lunettes inférieures,

- une médiane pour le repérage des pointes et lunettes médianes,

- une supérieure pour le repérage des lunettes supérieures.

   On obtient alors des schémas de ce type :

 

 

     Attention : un autre tracé des parallèles inférieure et médiane de cet exemple entrainera des modifications dans les schémas en coupe et dans la réalisation des gabarits des bouchons.

     

 

 

MATRICE ARTICULÉE

 

 

 

 

 

 

 

 

UTILISATION DE LA MATRICE ARTICULÉE

 

 

 

 

 

 

 

 

RÉALISATION PRATIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Positionner la matrice articulée selon l'axe de rotation A.

Effectuer l’usinage de la première lunette/pointe inférieure avec un fin bédane sur une profondeur de 34 mm au niveau de l’équateur. Le dégagement latéral est réalisé à l’aide d’un petit ciseau crochet latéral gauche. Après le perçage, mettre un bouchon de blocage.

Continuer de la même manière pour l'usinage des quatre autres lunette/pointe inférieures.

 

 

 

Positionner la matrice articulée selon l'axe de rotation C.

Faire un contrôle de positionnement de l'axe à l'aide d'un trusquin.

Effectuer l’usinage de la première lunette supérieure avec un fin bédane.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pièce est enfin complètement terminée...

 

 

 

 

 

 

 

A vous de jouer maintenant

et faites de beaux copeaux ...

 

Merci de faire part de vos impressions et suggestions sur ce guide en laissant un message au "Livre d'or".

Une photo de votre propre réalisation sera toujours la bienvenue !

 

Return homepage of Robert Bosco'site